retour

Qu'est-ce que le burnout ?

Comment identifier le burnout ?

Le burnout c’est un syndrome d’épuisement. C’est-à-dire que la première caractéristique... lire la suite

Qu'est-ce que le burnout ?

Comment identifier le burnout ?

Le burnout c’est un syndrome d’épuisement. C’est-à-dire que la première caractéristique c’est vraiment que l’on va se sentir complètement vidé. On est vidé à la fois de ses ressources cognitives, de ses ressources émotionnelles et également de ses ressources physiologiques. Donc c’est vraiment un état où on a tellement tiré sur la corde qu’on a tout épuisé. C’est pour ça qu’on parle de burnout puisque le burnout, l’image c’est de dire qu’on est complètement brûlé, enfin brûlé de l’intérieur et c’est vraiment ce sentiment d’être comme un peu une coquille vide.

Quels sont les profils susceptibles de faire un burnout ?


Ce tableau de burnout a été pour la première fois décrit dans les années 70, c’était des soignants d’une clinique de toxicomanes qui en étaient atteints. Alors, pourquoi c’est important de rappeler ça, c’est que les gens qui connaissent des épisodes de burnout, très souvent ce sont des personnes qui sont pleinement investies dans leur travail, qui ont à coeur de faire un travail de qualité, et qui aussi sont engagées véritablement émotionnellement dans leur travail. C’est pour ça que ce sont souvent des soignants qui sont atteints - enfin en tout cas jusqu’à présent, maintenant le burnout on en voit dans plusieurs secteurs d’activités - mais au démarrage c’était vraiment les soignants qui avaient besoin aussi de leurs ressources émotionnelles pour bien faire leur travail. Alors ça veut dire quoi “avoir besoin de ses ressources émotionnelles” ? C’est que les soignants ont besoin d’accueillir les patients, ils ont besoin d’accueillir les familles aussi. Ils travaillent au contact de la maladie, voire de la mort, et il y a cette nécessité de faire appel à l’empathie pour accueillir les gens. Et puis bien sûr après il peut y avoir un certain nombre de gestes techniques et autres.
Donc ce qui se passe, c’est que ces soignants, à force d’avoir trop travaillé, se retrouvent à un moment donné dans l’incapacité justement de faire appel à leurs ressources empathiques, puisqu’ils sont vidés de leurs ressources émotionnelles et, alors qu’ils avaient l’habitude de prendre soin et d’aimer ça, ils se retrouvent à traiter les personnes en face d’eux comme des numéros. Donc le fait d’être vidés des ressources émotionnelles, ça fait qu’ils ne reconnaissent plus l’autre comme humain en quelque sorte et ils n’ont plus cette capacité à faire appel à ces ressources relationnelles. Si bien qu’à un moment donné, déjà, ils ne se reconnaissent plus puisqu’ils se sentent étrangers à ce qu’ils font.

Comment se sent-on quand on fait un burnout ?


Et donc ça cause aussi, le burnout, un phénomène qu’on appelle de dépersonnalisation où on ne partage plus cette possibilité de relationnel et on ne se reconnaît plus puisqu’on se retrouve finalement à avoir un comportement à l’inverse de celui qu’on a toujours eu, et de celui pour lequel on aime ce que l’on fait et on se sent être un bon professionnel.
Et puis enfin une dernière chose sur le burnout qui est très importante, c’est le sentiment bah de n’être plus rien. Au bout d’un moment, on n’est plus en capacité de faire son travail, bien entendu on ne peut plus faire un travail de qualité, et donc on se demande à quoi on sert. Les personnes se sentent complètement inutiles, perdent complètement l’estime d’elles-mêmes, et donc ça donne vraiment cette impression d'être plus rien. Vraiment plus rien et de ne plus servir à rien. Et ça donne comme ça un sentiment de danger.

Quelles conséquences le burnout a-t-il ?


Comme les personnes ne se reconnaissent plus, elles ne savent plus comment faire pour se remettre de ce qui leur arrive puisqu’elles n’ont plus accès à leurs ressources habituelles.
Ce qu’on peut aussi préciser sur le burnout, c’est que les personnes perdent leurs ressources cognitives. Alors, qu’est-ce que ça va donner ? Des personnes qui ont des troubles de la mémoire, qui ont des troubles de la concentration, parfois il y a des personnes qui ont des troubles de la vision et on voit, dans des cas graves, des personnes qui peuvent même presque perdre la parole, qui n’arrivent plus à lire, qui n’arrivent vraiment plus à rien faire. Et qui vont aussi, dans le travail, faire des erreurs et ne plus du tout du tout pouvoir exercer leur activité.