retour

Quels sont les bienfaits des activités manuelles sur le cerveau ?

Combien avons-nous de cerveaux ?

On a 3 cerveaux fonctionnels. On a le mental, qui est utile pour réfléchir, pour avoir de la réflexion.... lire la suite

Quels sont les bienfaits des activités manuelles sur le cerveau ?

Combien avons-nous de cerveaux ?

On a 3 cerveaux fonctionnels. On a le mental, qui est utile pour réfléchir, pour avoir de la réflexion. Mais ce mental peut très vite dériver dans le passé au risque de ressasser et de toute manière on ne peut pas changer le passé, c’est source de déprime.

Il peut très vite dériver dans le futur, mais on ne connaît pas le futur et c’est source d’anxiété. Donc c’est tout un art de rester dans l’instant présent. On a le cerveau sensoriel qui nous permet de faire l’expérience de l’instant présent avec nos 5 sens. Et on a notre cerveau qui nous permet de faire des actions.

Comment fonctionne notre mental ?

Or notre mental a besoin de se reposer comme n’importe quel organe. Même notre cœur qui bat tout le temps, il fait contraction-repos, contraction-repos. Notre tendance à commenter, à vouloir trouver de la sécurité, fait qu’on risque de penser tout le temps, au risque d’arriver à un épuisement mental.

Pourquoi avoir des activités chez soi ?

Donc c’est pour ça que les activités manuelles sont très utiles parce qu’elles nous aident à nous concentrer sur l’expérience sensorielle de ce qu’on produit, ça nous aide à être dans une action et débrancher son mental. Quand on regarde une série, il ne reste rien après. Alors que quand on a fait une activité manuelle, il nous reste une trace.

C’est pour ça que je parle de réalisations. Avoir des réalisations, c’est qu’il reste une trace après. Et je me dis qu’au-delà du plaisir qu’on pouvait avoir à faire toutes ces activités manuelles, je pense que ça avait un rôle psychologique parce que ça pose notre attention, ça nous permet d’être dans l’instant présent et de débrancher notre mental pour le mettre au repos.

Donc faites des travaux manuels, pour être juste là, simplement là, c’est une forme de méditation dans l’action.