retour

Quelles sont les conséquences du burnout ?

Les conséquences d'un burnout sont-elles les mêmes pour tout le monde ?

D’une personne à l’autre, les épisodes... lire la suite

Quelles sont les conséquences du burnout ?

Les conséquences d'un burnout sont-elles les mêmes pour tout le monde ?

D’une personne à l’autre, les épisodes de burnout sont plus ou moins graves. Et ça dépend aussi évidemment du moment où on aura réussi à s’arrêter. Donc ça peut aller, le burnout, de 6 mois d’hôpital psychiatrique en cure de sommeil à, au minimum, je dirais au minimum un épisode de burnout on en a pour 2 mois de récupération. Et c’est un minimum. Pourquoi ? Parce qu’il y a tout à revoir après un burnout. Il y a déjà le fait de réussir à se reposer, réussir à dormir et réussir à se lever, ce qui prend du temps. Ensuite il y a tout un travail de réflexion sur soi et de réflexion sur son rapport au travail.

Le burnout peut-il être une chance ?


Les personnes qui ont connu un burnout ont eu peur. Encore une fois, les personnes ne se reconnaissent plus. Donc il y a un moment donné, c’est de se dire “Là j’ai risqué ma vie, qu’est-ce que je vais faire demain ?” Et là il y a plusieurs possibilités. Certains disent que, dans le meilleur des cas, on quitte son ancien métier et puis on revoit complètement sa vie, ses priorités et on va faire autre chose. Alors pourquoi le meilleur des cas ? Parce que c’est une manière de voir le burnout comme la possibilité d’une renaissance.
Là il y a un livre très intéressant qui a été écrit pas un philosophe qui s’appelle Pascal Chabot, sur le burnout, et qui explique que les premiers tableaux de burnout ont été décrits auprès de prêtres au Moyen-Âge et décrit vraiment cette possibilité de faire tout à fait autre chose. Et là du coup c’est formidable parce qu'on a eu une première vie professionnelle qui a été stimulante, qui a été très enrichissante. Simplement, à un moment donné, on s’y est trop investi et l’environnement de travail était délétère, donc on s’arrête et puis on part faire autre chose et ça peut être formidable. ça c’est dans le meilleur des cas je dirais.

Comment reprendre le travail après un burnout ?


Après, il y a des personnes qui vont pouvoir retourner dans leur entreprise. Et là souvent les reprises se font d’abord en mi-temps thérapeutique. Le mi-temps thérapeutique, qu'est-ce que c'est ? C’est la possibilité de reprendre à son rythme. Donc le mi-temps thérapeutique c’est parfois du 80%, c’est parfois du 50%, peu importe. L’idée c’est de reprendre le travail, mais de garder des moments de repos chez soi et de réhabituer son organisme justement au travail.
Reprendre en mi-temps thérapeutique c’est une bonne idée après un burnout, mais surtout il va falloir être vigilant à ne pas reprendre ses mauvaises habitudes. Parce qu’on a fait ce parcours de réflexion éventuellement, je dirais même il aurait fallu….

Comment réagir quand on vit un burnout ?


Donc moi je conseille à toutes les personnes qui vivent un burnout d’aller voir un psychologue pour justement être accompagné dans ce travail d’élaboration sur bah qu’est-ce qu’on a fait de sa vie jusqu’à présent et qu’est-ce qu’on va en faire demain ? pour pouvoir questionner son rapport au travail, questionner ses priorités, ce que l’on veut faire etc… Du coup, quand on revient au travail, l’idée ça va être d’avoir de nouvelles habitudes, il ne s’agit pas de refaire ce qu’on a fait avant qui nous a mis dans cet état-là. On espère aussi que le burnout aura fait réfléchir l’entreprise.