retour

L'incertitude ajoute-t-elle du stress ?

Faut-il se projeter dans le futur ?

L’incertitude est source de stress pour certaines personnes, parce que beaucoup de personnes vivent pour atteindre... lire la suite

L'incertitude ajoute-t-elle du stress ?

Faut-il se projeter dans le futur ?

L’incertitude est source de stress pour certaines personnes, parce que beaucoup de personnes vivent pour atteindre des objectifs, des attentes. Or, le futur, par définition on ne le connaît pas, sinon on jouerait tous au loto.

Donc pour bien négocier le confinement et cette période de vie, ça demande de revenir dans l’instant présent, d’avancer jour après jour. Et ça, tout le monde n’est pas capable de le faire. Ce d’autant plus que notre cerveau émotionnel, qui est notre système de survie, il essaie de trouver de la sécurité dans le futur.

Plus il va se projeter dans le futur, plus il va nourrir de l’anxiété. Penser à ce que je vais y arriver, ça fait penser que je ne vais pas y arriver.

Donc vous voyez, dès qu’on se projette dans le futur pour se rassurer, on va faire le lit qui va générer de l’anxiété. Donc ça demande de revenir dans l’instant présent.

Comment bien vivre l'instant présent ?

Un marin, s’il se pose la question dans la tempête, est-ce qu’il va arriver à bon port, c’est comme ça qu’il se noie. Un marin, pendant la tempête, il adapte sa voilure en fonction des circonstances, il avance vague après vague en se disant “J’arriverai toujours quelque part”. Donc je vous encourage à adapter votre voilure, à avancer vague après vague, jour après jour, vous arriverez toujours quelque part. Ce sera peut-être une chance pour vous que vous n’aviez pas imaginée.

Qu'est-ce que la Design Attitude ?

C’est tout ce qu’on appelle la Design Attitude, qui est un mot un petit peu à la mode aujourd’hui, c’est-à-dire qu’on se construit en fonction des expériences. L’enjeu c’est de savoir faire, savoir négocier avec l’instant présent.

Comment positiver pendant la crise sanitaire ?

Avoir la créativité de s’ouvrir de nouvelles opportunités et, dans toute chose, il y a des opportunités. Moi avec mes patients, pour contrecarrer leur anxiété, je leur propose de faire des cahiers d’opportunités.

Par exemple, j’ai cassé ma voiture… je suis caricatural, c’est l’opportunité d’aller au travail à pied, je vais faire de l’exercice physique. C’est un peu caricatural, mais c’est l’idée que chaque chose est une opportunité.

Les gens qui s’en sortent, ce sont ceux qui savent tirer l’opportunité de chaque chose.