retour

Comment bien utiliser les phares ?

Des phares non-conformes ou leur mauvaise utilisation peut être passible d’une amende allant jusqu’à 135€. En cas de faute... lire la suite

Comment bien utiliser les phares ?

Des phares non-conformes ou leur mauvaise utilisation peut être passible d’une amende allant jusqu’à 135€. En cas de faute grave, vous risquez même une suspension de permis.

Alors, comment bien utiliser les phares ?

Il y a l’utilisation imposée par la loi et l’utilisation conseillée. L’utilisation des phares régie par le code de la route a été pensée pour protéger les conducteurs et les piétons.

Néanmoins, et on le voit en ce qui concerne les feux de position, les voitures n’ont pas l’obligation de les allumer en journée alors qu’il est conseillé, pour la sécurité de tous, de les garder allumés tout le temps.

Non pas pour mieux voir, mais parce que les autres usagers de la route vous voient mieux quand les feux de position sont allumés.

À l’inverse, les feux de route servent à mieux voir et ne doivent absolument pas être utilisés quand une personne arrive en face, car ils sont très éblouissants.

Dans cette vidéo, nous vous rappelons quand et comment utiliser vos phares pour rouler en sécurité.

Quel phare pour quelle utilisation ?

  • feux de position : pour être vu, ils ont une portée de 30 mètres
  • feux de croisement : voir et être vu, portée de 100 mètres
  • feux de route : pour voir plus loin 
  • feux de brouillard avant : pour voir et être vu 
  • feux de brouillard arrière : pour être vu 

Mais alors quels feux utiliser et dans quelle situation ?

Les feux de positions sont conseillés le jour et obligatoires la nuit quand la visibilité est assez élevée. La nuit, pour voir et être vu sans éblouir les autres usagers, vous devez utiliser les feux de croisement. Si vous conduisez de nuit et que la visibilité est très faible, par exemple sur une route sinueuse vous pouvez utiliser les feux de route. Attention, les feux de route éblouissent celui qui les regarde. Les feux de brouillard sont préconisés quand la visibilité est très faible, en cas de forte brume, chute de neige… Ils peuvent aveugler. Attention, il arrive que certains usages des feux, comme l’utilisation des feux de route en ville ou des feux de brouillard arrière par temps de pluie, puissent représenter un usage abusif. 

Si vous voulez en savoir davantage sur la sécurité routière, vous pouvez regarder notre vidéo Comment bien voir et être vu sur la route ? ainsi que Sécurité routière - les trajets quotidiens, quels sont les risques ?