retour

Comment agir quand je suis victime de violences conjugales ?

En 2018, 213 000 femmes majeures déclaraient avoir été victimes de violences sexuelles ou physiques par leur conjoint ou ex-conjoint... lire la suite

Comment agir quand je suis victime de violences conjugales ?

En 2018, 213 000 femmes majeures déclaraient avoir été victimes de violences sexuelles ou physiques par leur conjoint ou ex-conjoint sur une année.

En 2019, le nombre de féminicides a augmenté par rapport à 2018. Selon les sources, ce chiffre s’élevait à 122 ou 149, soit une femme tuée tous les 2,5 jours par son compagnon. 

Au terme féminicide, certains préfèrent celui d’“uxoricide”, pourquoi ? Car ce dernier est formé sur le mot latin “uxor” qui désigne l’épouse. L’uxoricide désigne donc les meurtres de l’épouse, la compagne. 

En effet, les féminicides concernent essentiellement des femmes tuées par leur compagnon ou ex-compagnon.

Cependant, ce terme ancien est contesté parce qu’il ne serait pas adapté à la situation actuelle, comme l’expliquait au Figaro Margot Giacinti, doctorante en science politique à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon.

Avant d’en arriver au meurtre, il y a plusieurs formes de violences faites aux femmes comme l’explique le gourvernement

Quelles sont les violences physiques faites aux femmes ?

Les violences physiques sont évidemment les premières auxquelles on pense. Les coups et les menaces de violences, les bousculades, les morsures, les jets d’objets sont interdits par la loi et ne sont jamais normaux ou acceptables. 

Les petites violences conduisent à terme aux actes les plus terribles.

Quelles sont les violences psychologiques faites aux femmes ?

Les violences psychologiques sont plus difficiles à déceler de l’extérieur car elles ne laissent pas de stigmates visuels. Elles ont néanmoins des conséquences extrêmement graves qui peuvent conduire à la dépression ou d’autres maladies psychiatriques.

Parmi les violences psychologiques, il y a les humiliations, le chantage affectif, la volonté de contrôle ou encore la confiscation de documents d’identité.

Quelles sont les violences sexuelles en couple ?

Les violences sexuelles existent au sein du couple. Les relations sexuelles non consentis sont tout autant interdites qu’en dehors du couple. 

Qui contacter quand je suis victime de violences conjugales ?

Si je suis victime de violences conjugales, je dois en parler autour de moi.

Il y a plusieurs numéros à contacter

17 : Police

18 : Pompiers

15 : Urgences médicales

112 : Numéro d'urgence général

114 : Comme le 112 mais par messages écrits

Le 3919 est le numéro de Violence femme info qui aide et conseille les victimes dans leurs démarches.

Si un conjoint violent est condamné, il existe désormais un bracelet anti-rapprochement qui permet de le géolocaliser. Ce dispositif sera étendu à tout le territoire français fin 2020.

 

Pour en apprendre davantage sur les violences conjugales, vous pouvez vous renseigner sur le site du ministère chargé de l’égalité entre les hommes et les femmes. 

 

Pour savoir comment réagir lorsque vous constatez des violences contre les enfants, vous pouvez regarder notre vidéo Que faire en cas de suspicion de maltraitance infantile ?